Les stratégies de croissance

La stratégie de croissance d’une entreprise consiste à augmenter la taille de l’entreprise (son CA, parts de marché, VA)

> Les entreprises peuvent utiliser 3 modalités de croissance:

1) La croissance interne (organique)

Elle permet à l’entreprise d’augmenter son CA par le biais de la conquête de nouveau clients. Pour cela elle va réaliser différents investissements financés par ses propres ressources.

Avantages : Elle permet le développement fonctionnel du produit. Elle est financée soit par l’autofinancement soit par des prêts à la banque. En ce sens elle apparait comme moins risquée et garantit à l’entreprise une indépendance en évitant l’immixtion de capitaux étrangers dans l’entreprise.

Inconvénients : Elle présente l’inconvénient d’être lente car limitée aux seules ressources dégagées par l’entreprise.

2) La croissance externe

Elle consiste en l’acquisition ou la prise de contrôle d’entreprises concurrentes ou complémentaires qui permettent d’élargir le périmètre d’activité de l’entreprise.

-> Les modalités juridique de la croissance externe sont :

  • La fusion scission (A+B = C)
  • La fusion absorption (A+B = A)
  • La prise de participation (OPA

Avantages : Elle permet d’entrer rapidement sur un nouveau marché déjà connu, de bénéficier de l’expérience des entreprises acquise et d’acquérir une technologie, un brevet qu’on ne maitrise pas. Les résultats attendus sont donc rapides.

Inconvénients :

  • Limite financière : seules les entreprises qui ont des ressources financières importantes peuvent la mettre en œuvre.
  • Limite organisationnelle : cette stratégie donne souvent lieu à des licenciements  pour éviter les doublons de poste.
  • Limite juridique : lois pour lutter contre les abus de position dominante.

3) La croissance conjointe

Elle consiste en la mise en place d’accords ou de structures communes à 2 ou plusieurs entreprises. Elle se traduit par des accords de partenariats temporaires ou par la création de joint venture. Il s’agit de mettre en commun des moyens humains, financiers, technologiques de manière à partager les dépenses et donc à réduite les coûts.

Avantages : Cela permet de dépasser les limites de la croissance interne (limites financières) et de la croissance externe.

-> Voir aussi les stratégies de domaine